formation

Post18 04

Contrôle à J+30 d’une veine saphène accessoire antérieure

Partagez Contrôle à J+30 d’une veine saphène accessoire antérieure (VSAA) de 8 mm, traitée par sclérothérapie échoguidée à la mousse (SEM). Ce jeune patient (32 ans), dissimulait sa varice derrière une pilosité. Il est à la tête d’une entreprise artisanale et ne pouvait pas interrompre son activité professionnelle. La SEM lui a procuré un triple

Image001 (1)

La sclérothérapie échoguidée à la mousse : de nouvelles avancées

Partagez Un article du Dr Mario SICA et du Dr Alain MONFREUX paru dans la revue scientifique ” Acta Phlebologica” La sclérothérapie échoguidée à la mousse est une technique qui bénéficie régulièrement de nouvelles avancées : échoDoppler, mousse sclérosante, cathéter court. Deux nouvelles pistes sont à approfondir pour augmenter encore la sûreté et l’efficacité de cette

Gvs3

GVS 3D

Partagez Grâce au dispositif Infinity de Piur Imaging, il est possible, avant traitement par sclérothérapie échoguidée par mousse (SEM), de calculer rapidement et automatiquement, en plusieurs points, le diamètre d’une GVS à traiter. Avant traitement, à la la jonction saphéno-fémorale (JSF), la GVS a un diamètre de 6,7 mm et au niveau tronculaire, elle a

Img Enseignement3

Sclérothérapie d’une VSAA – Part2 – Traitement de la collatérale superficielle de la VSAA

Partagez L’EIS vous propose une série en 3 parties sur la sclérothérapie d’une VSAA (veine saphène accessoire antérieure). 2e partie – Traitement de la collatérale superficielle de la VSAA : Une fois traitée la source du reflux sus-jacent, au niveau de la jonction saphéno-fémorale et de la partie intra-fasciale de la VSAA, il faut procéder au traitement

Img Enseignement3

Sclérothérapie d’une VSAA – Part1 – traitement intra-fascial de la VSAA

Partagez L’EIS vous propose une série en 3 parties sur la sclérothérapie d’une VSAA (veine saphène accessoire antérieure). 1 ère partie – traitement intra-fascial de la VSAA : L’injection doit être effectuée au tiers antéro-supérieur de la cuisse avant que la VSAA quitte le fascia, afin d’éviter d’imprégner la collatérale superficielle de cuisse avec la concentration à